Protocoles de coopération

 
 
  • L’enjeu des protocoles de coopération entre professionnels de santé est de:

    • Proposer une offre de soins élargie
    • Réduire les délais de prise en charge de pathologies courantes, en optimisant les parcours de soins
    • Apporter des solutions aux patients ne pouvant pas trouver de RDV de soins non programmés

     

    Le cadre de déploiement  au sein des CPTS est fixé par un arrêté du 09 mars 2023 .

  • Dans cette première phase, la délégation est possible, entre médecins et pharmaciens, pour deux situations:

    • prise en charge de la cystite
    • prise en charge de l’odynophagie  

     

    Les pharmaciens qui souhaitent participer doivent:

    • être adhérents de leur CPTS
    • avoir reçu la formation pour chacun de ces protocoles (organisée par votre CPTS):
      • formation de 4h pour la prise en charge de la cystite
      • formation de 4h pour la prise en charge de l’odynophagie sous réserve d’avoir déjà été formé au TROD angine (un justificatif sera demandé).
    • avoir signé un accord d’engagement avec leur CPTS
    • prévenir leur assurance professionnelle

     

    Les médecins qui souhaitent participer comme délégants doivent:

    • être adhérents de leur CPTS
    • avoir signé un accord d’engagement avec leur CPTS
    • prévenir leur assurance professionnelle

     

     

    Les médecins généralistes qui ne participent pas à l’expérimentation, peuvent en faire bénéficier leur patientèle. Ils doivent pour cela transmettre leur accord à la CPTS. 

    Quand un patient est pris en charge, son médecin traitant, s’il est identifié, reçoit un compte-rendu par MS Santé.

     

  • Les protocoles de coopération sont effectifs  dès maintenant , pour les pharmaciens qui auront été formés et les médecins volontaires.

     

    Un point d’étape aura lieu en janvier 2024, avec les pharmaciens et médecins ayant participé à l’expérimentation.

     

    Une nouvelle formation, pour les médecins et pharmaciens volontaires, aura lieu les 23 janvier 2024 et 30 janvier 2024 ( lieu à définir).

    Si vous souhaitez vous inscrire à cette session de formation, cliquez ici.

  • Une partie importante du dispositif nécessite une communication forte entre les participants (patient, médecin pharmacien CPTS).

     

    Les CPTS ont choisi d’utiliser Entr’actes ®  (qui existe en version smartphone ou en version Web) pour cette communication , pour ces différentes qualités:

    • une sécurisation de l’échange des données
    • une facilité d’adressage
    • une facilité de traçabilité
  • La CPAM attribue 25 € pour chaque prise en charge, qui seront redistribués selon la répartition suivante :

    • 7 € pour le déléguant 
    • 7 € pour le délégué
    • 11 € pour la réalisation du test (TROD ou Bandelette urinaire) 
 

Les autres accès aux soins :